Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Des volontaires du Service Civique auprès des Groupements de Créateurs

Quel a été votre parcours avant de devenir volontaire auprès des Groupements de Créateurs ?

Yasmina Negaz : J’ai 20 ans. J’ai passé mon BEP en Métiers de la comptabilité. Ensuite, j’ai effectué un stage à la préfecture de Bobigny, puis à celle de la Seine-Saint-Denis en tant qu’agent administratif. Mon conseiller Mission Locale m’a parlé du Service Civique, et j’ai répondu à l’annonce du Groupement de Créateurs du Val d’Orge. Je pense reprendre mes études par la suite.

Garry Londinière : j’ai 26 ans. Mon parcours professionnel est assez réduit car je n'ai jamais travaillé à temps plein sur une année entière. J'ai été surveillant d'examen à l'université Paris 13, j'ai travaillé dans un showroom en tant que vendeur, sécurité et chargé de vestiaire avant d'être accompagnateur d'enfants en séjour linguistique. Enfin, je suis investi depuis plus d'un an et demi dans une association pour l'accueil et de l'accompagnement des étudiants étrangers dans mon université à Paris 13, on leur fait découvrir la culture à travers de nombreuses activités. J’ai trouvé l’annonce du Service Civique sur letudiant.fr, et je suis devenu volontaire Service Civique au Groupement de Créateurs de Paris.

Olivier Ursulet : Après mon Bac Littéraire en 2011, je n’avais pas envie de poursuivre mes études. Je suis parti sur un apprentissage en boucherie, que j’ai arrêté après ma période d’essai. J’ai fait un bilan de compétences en Mission Locale en mars 2012, et c’est après ce bilan que j’ai été orienté vers la formation Avenir Jeunes, qui aide les jeunes à trouver des emplois, des formations ou des stages. Après un autre bilan de compétences, les secteurs bibliothèque et secrétariat sont ressortis. J’ai fait un stage en bibliothèque de fin juin à mi-juillet, qui s’est très bien passé, et j’ai commencé un autre stage en secrétariat au mois d’août, mais ça s’est très mal passé avec ma tutrice, alors je suis parti au bout de quelques jours. Après ça, ma formatrice m’a parlé de l’annonce du volontariat Service Civique à l'Association Nationale des Groupements de Créateurs (ANGC), où j'ai commencé ma mission de 8 mois en octobre 2012.


Quelles sont vos missions ?

Yasmina : Au Groupement de Créateurs du Val d'Orge je devais mener des actions de sensibilisation à l'entrepreneuriat dans les quartiers, notamment dans le cadre du "City Bus" de la communauté d'aggomération. C'est un minibus qui se déplace dans les quartiers du Val d’Orge tous les mardis de 16 à 19 heures pour parler avec les habitants de différents thèmes, notamment la santé, l’habitation. Le City Bus est animé par plusieurs partenaires, dont la Mission Locale. Cela n'a pas été facile pendant les mois d'hiver, car il fait vraiment très froid. On a aussi travaillé au projet d’une annonce radio sur Ados.FM et sur la sensibilisation des jeunes de la Mission Locale, à partir d'un questionnaire concernant leur envie de créer une activité. Je recontactais les jeunes qui déclaraient avoir envie d'entreprendre pour qu'ils rencontrent la chargée de sensibilisation au Groupement de Créateurs.

Olivier : Je participe à la rédaction d'articles et d'interviews pour le site Internet et la newsletter de l'ANGC, principalement par un travail de retranscription mais aussi en accompagnant l'équipe de l'ANGC pour mener les interviews dans les différents Groupements de Créateurs d'Ile-de-France. J’ai retranscrit des interviews de jeunes créateurs, de partenaires, mais aussi des cours de méthodologie de projet du Groupement de Créateurs de Sénart. Dans les interviews, c'est frappant de voir que les jeunes expriment tous à peu près la même chose à propos du Groupement de Créateurs : ça leur a permis de gagner de la confiance en eux, de l’aisance relationnelle et de mieux trouver leur voie.

Garry : Au Groupement de Créateurs de Paris je devais mener des actions de sensibilisation à l'entrepreneuriat auprès des jeunes. Je suis beaucoup allé sur le terrain dans le 17ème, le 18ème et le 20ème arrondissement, j'ai rencontré de nombreuses structures pour comprendre comment fonctionnaient les quartiers. J’ai monté des partenariats informels avec des associations, par exemple avec des antennes jeunes. J’ai appris à présenter aux partenaires et aux jeunes. La réceptivité dépendait des quartiers, mais globalement, on a pu avoir un bon contact avec les jeunes, qui comprennaient assez rapidement que le Groupement de Créateurs peut être une vraie opportunité pour eux. Je prenais les premiers rendez-vous et le Groupement de Créateurs s’occupait de la suite. J'ai souvent travaillé en horaires décalés, car les jeunes étant plus présents en fin de journée et le samedi. J’avais une grande liberté d’action, et ça m’a été très bénéfique.


Comment percevez-vous l'impact de votre action auprès des Groupements de Créateurs ?

Garry : Je crois que c'est vraiment bénéfique que les Groupements de Créateurs s'appuient sur des volontaires pour sensibiliser les jeunes à leur action, car les jeunes font plus facilement confiance à un autre jeune. On a même eu des remerciements, c’est gratifiant. Avec les jeunes, lors d'un premier contact, il faut d'abord briser la glace. J’ai notamment participé à des goûters dans plusieurs antennes jeunes, et ça a bien marché.


Qu’est-ce que cette expérience de volontaire Service Civique auprès des Groupements de Créateurs vous a apporte ?


Yasmina : Je suis moins timide pour aller à la rencontre des associations.

Garry : Pour ma part, ça m’a permis de voir ce qu’était la vie associative, et comment fonctionnait le réseau.

Olivier : J’apprends beaucoup de choses, surtout concernant le dispositif du Groupement de Créateurs. Les déplacements professionnels étaient très intéressants, ils m’ont également permis de découvrir l’Île-de-France.
 

Propos recueillis par Olivier Ursulet, volontaire Service Civique à l'ANGC.


Si vous souhaitez devenir volontaire dans un Groupement de Créateurs, contactez Adeline Dondon à l'ANGC : adeline.dondon@groupement-de-createurs.fr.

Pour plus d'informations sur le Service Civique : http://www.service-civique.gouv.frhttp://www.service-civique.gouv.fr


Publié le 31/05/2013

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site