Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Les Groupements de Créateurs retenus dans le cadre des expérimentations sociales

Les expérimentations sociales trouvent leurs origines dans le milieu médical, aux Etats-Unis. Il s’agit de comparer un groupe bénéficiant d’un médicament, et un groupe qui ne l'utiliserait pas, afin d’évaluer l’impact réel du produit. Peu à peu, ce principe s’est étendu à d’autres secteurs, notamment celui de l'accompagnement vers l'emploi.
 
Les expérimentations sociales se sont peu à peu diffusées en France, notamment par le biais du Fonds d'expérimentation initié par Martin Hirsh en 2008, alors Haut Commissaire à la Jeunesse. L’idée est d’évaluer de manière scientifique différentes initiatives prises en faveur des jeunes afin d’apporter la preuve de leur efficacité. L’Association Nationale des Groupements de Créateurs a alors proposé au réseau des Groupements de Créateurs de saisir cette opportunité, pour avoir une meilleure connasissance des effets du dispositif sur l’autonomie des jeunes. Des résultats concluants pourraient à la fois consolider le financement des Groupements de Créateurs, tout en permettant à de nouveaux territoires de proposer la démarche à leurs publics.
 
Huit Groupements de Créateurs (1) se sont ainsi portés volontaires pour une évaluation que l'UIMM (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie) a choisi de financer via son adhésion au Fonds d'expérimentation. Chaque site devra inclure jusqu’en avril 2012 des jeunes dans le programme. Ces jeunes seront sélectionnés de façon aléatoire. Le "groupe de comparaison", composé des jeunes ne pouvant pas bénéficier du programme, seront orientés vers d’autres acteurs d’accompagnement à l'émergence de projet.

1200 jeunes seront suivis durant toute la phase d’évaluation grâce à des questionnaires, élaborés par une équipe de chercheurs du CREST (2) et de J-Pal (3).

Pour l’heure, sept jeunes ont été inclus dans l’expérimentation. Les résultats finaux seront connus en avril 2014.
 
Article rédigé par Adeline Dondon.
 

(1)     L'Orne, Paris, Sénart, Marne la Vallée / Val Maubuée, Val d’Orge, Pantin / Les Lilas / Le Pré Saint Gervais, la Guadeloupe et la Réunion.
(2)     Centre de Recherche en Economie et Statistiques, antenne du CNRS.
(3)     Jameel Poverty Action Lab, laboratoire de recherche qui évalue différents programmes à caractère social, notamment dans les pays du Sud.

 

Publié le 26/07/2010

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site