Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Groupement de Créateurs du Val d'Orge : un démarrage très prometteur

 

 

Quelles ont été vos motivations premières lors de la décision de vous investir dans la mise en place d’un Groupement de Créateurs ?

Sylvie Clémençon :
Le constat à l’origine de notre initiative a été le suivant : l’accompagnement des personnes éloignées de l’emploi, centré sur les besoins repérés et les offres issues du marché du travail est une méthode pertinente, que nous mettons en œuvre dans le cadre du PLIE.  Néanmoins, cette méthode n’est pas adaptée à tous les demandeurs d’emploi. Parallèlement, les personnes « en situation d’éloignement au regard de l’emploi » expriment rarement auprès de leurs conseillers leurs envies, leurs projets de création d’activités quelles qu’elles soient (initiative associative, entreprise, nouveau service au sein d’une entreprise), voire même n’osent pas envisager ce type de projet. Nous avons donc souhaité réfléchir à un accompagnement sensiblement différent de celui habituellement proposé, car centré en premier lieu sur les envies, les désirs, les projets des personnes, et non sur les besoins du marché du travail (même si, bien sûr, ce lien se fait forcément !), afin de leur permettre, tout simplement, d’ « oser », et de prendre le temps ensuite de concrétiser ce projet.
Nous avons alors recensé les initiatives menées sur d'autres territoires, et, parmi elles, la démarche des Groupements de Créateurs du réseau ANGC a retenu notre attention, par sa méthodologie d’accompagnement innovante et par les résultats observés dans les Groupements de Créateurs.
La démarche Groupement de Créateurs permet d’élargir les choix du public en matière d’insertion professionnelle et de faire émerger la possibilité de créer sa propre activité. Même si les projets n’aboutissent pas tous, l’accompagnement proposé par le Groupement de Créateurs donne aux demandeurs d’emploi concernés les outils pour construire leur projet professionnel, en lien avec leur projet de vie. De plus, la possibilité de se former à la gestion d’entreprise et d’obtenir un diplôme d’université est fortement valorisante, en particulier pour les publics non-bacheliersn. Enfin, la démarche constitue une véritable opportunité pour construire des partenariats originaux et pour aller au devant du public, dans les lieux qu’il fréquente au quotidien, en proposant un accompagnement différent des accompagnements « classiques ».

Andrée Dumay :
Lorsque Sylvie Clémençon m’a informée qu’elle souhaitait mettre en place un Groupement de Créateurs sur le territoire, j’ai tout de suite saisi l’opportunité de m’y associer. C’est pour la Mission Locale l’occasion idéale de réinterroger les pratiques des conseillers. Partir de la demande du jeune, de son désir et l’aider à construire son projet est un moyen de repositionner le jeune au centre du dispositif et de répondre à de réels besoins d’accompagnement. L’adhésion totale de l’ensemble des conseillers, la dynamique de projet et l’enrichissement de l’offre de service au sein de la Mission Locale représentent les premières motivations de la Mission Locale pour la mise en place du Groupement de Créateurs en partenariat avec l’Association AILE.


Comment se déroule le démarrage du Groupement de Créateurs depuis son lancement en novembre 2010 ?


Sylvie Clémençon :

L'association AILE a reçu en 2010 le soutien de la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge, de l’ACSE, et du FSE pour le Groupement de Créateurs, ce qui nous a permis de recruter en octobre dernier, Naïke Panga, chargée de l'animation et de la coordination du Groupement de Créateurs.
Nous avons depuis lancé la phase de sensibilisation, en direction des jeunes et des adultes du territoire. Nous avons construit notre démarche en partenariat étroit avec la Mission Locale du Val d’Orge, qui se charge de l’accompagnement individuel des jeunes. Les séances de sensibilisation et les ateliers collectifs sont co-animées par AILE et la Mission Locale, et concernent l’ensemble du public visé par le Groupement de Créateurs, permettant de faire se cotoyer jeunes et adultes.
Nous avons fait le choix de diriger en priorité notre intervention vers les habitants des quartiers Politique de la Ville : nous allons donc à la rencontre du public, en proposant des séances de sensibilisation à la création d’activité et un service de proximité avec des permanences au sein même des quartiers. Nous tenons particulièrement à cette démarche, qui consiste à aller au-devant du public, pour leur permettre d’exprimer leurs souhaits de création, ce qu’ils ne feraient pas forcément dans un cadre plus « normé ». C’est un axe fort de notre intervention.
La phase de sensibilisation vise un public le plus large possible, aussi bien celui connu par les structures traditionnelles d’accompagnement à l’emploi (PLIE, Missions Locales, services emplois, etc.) que celui que nous ne connaissons pas aujourd’hui. Dans cet objectif, pour faire connaitre l’existence du Groupement de Créateurs, nous diffusons nos outils de communication le plus largement possible : partenaires insertion-emploi, associations de quartier, forums, contact direct avec le public au sein même de leur de vie, etc.
Après quelques mois d’activité, les premières réactions sont très positives, aussi bien du côté du public que du côté de nos partenaires

Andrée Dumay :
La phase de sensibilisation vient de démarrer et c’est pour nous l’occasion de communiquer sur les actions de la Mission Locale auprès de nos partenaires. Deux informations collectives par mois sont co-organisées depuis le début de l’année. Une trentaine de personnes ont participé à ces réunions et les rendez-vous individuels ont tout juste débuté. Le travail collaboratif et de partenariat est essentiel, l’association AILE a donc constitué un comité technique dans lequel nous nous impliquons. Le démarrage, très satisfaisant de cette action est lié au bon partenariat développé avec l’association AILE.

Propos recueillis par Gwénaëlle Bigot


Pour contacter le Groupement de Créateurs du Val d'Orge :

Association AILE (public de 26 ans et plus) : Naike Panga (01 69 04 81 09 ou 07 86 62 65 34 / n.panga@aile-emploi.fr)

Mission Locale du Val d'Orge (18-25 ans) : Béatrice Garnier (01 60 15 00 92 / garnier.mlvo@gmail.com)


Publié le 29/03/2011

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site