Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Interview de Xavier Tripoteau, initiateur du DUCA à l’IUT de Vannes

Comment le partenariat entre l’IUT de Vannes et le Groupement de Créateurs a-t-il été initié ?
Souhaitant proposer aux jeunes un accompagnement à la création d’activité, la Mission Locale de Redon s'est rapprochée de l’IUT de Vannes et de la Boutique de Gestion d’Ille et Vilaine. Une formation a été conçue, dont la première promotion a vu le jour en 2006. C’est une étudiante de la promotion, également présidente d'une association de jeunes créateurs, qui nous a mis en relation avec l’Association Nationale des Groupements de Créateurs. Il s’est avéré que la démarche Groupement de Créateurs et le Diplôme d’Université de Créateur d’Activité (DUCA) correspondaient à notre objectif : faciliter la mise en œuvre des projets des créateurs. Le partenariat avec les Groupements de Créateurs s’est donc établi naturellement. Nous avons par la suite participé à l'harmonisation des maquettes d'enseignement des universités partenaires des Groupements de Créateurs, en particulier sur les volumes horaires et les modules d'enseignement.

Comment ce partenariat a-t-il évolué depuis ?

L’évolution majeure a été la reprise du projet par la Maison de l’Emploi, du Développement, de la Formation et de l’Insertion (MEDEFI) du Pays de Redon et Vilaine, nous permettant ainsi d’élargir l’accès aux publics de plus de 25 ans.

Quel a été l’impact de ce rapprochement entre l’IUT et la Mission Locale puis aujourd’hui la MEDEFI ?
Auparavant l’IUT n’accueillait que des étudiants titulaires du baccalauréat. Travailler avec un public qui a connu des difficultés scolaires, peu ou pas qualifié, était donc nouveau pour nous. Il a fallu mettre en place une pédagogie particulière. Nous utilisons des outils basés sur des exemples concrets, ce qui permet aux apprenants de les mettre rapidement en pratique, alors qu’avec les étudiants "habituels" les enseignements sont davantage théoriques.
Le fait de mettre en œuvre une nouvelle forme de pédagogie, plus concrète, nous a permis de développer de nouvelles compétences au sein de l’IUT, nous obligeant à nous remettre en question et à rester proche du terrain.

Quelles sont les perspectives pour l’avenir de ce partenariat ?

L'Université de Bretagne Sud, à laquelle l'IUT de Vannes est rattaché, fait partie de l’Université Européenne de Bretagne, avec trois autres universités. Parmi elles, deux universités envisagent de déployer ce DUCA sur leur université : l’Université de Bretagne Ouest, en partenariat avec la Mission Locale de Brest, et l’université Rennes 1 en partenariat avec une coopérative d’activités et d’emplois basée à Saint-Brieuc.
Dans le cadre de cet essaimage, l’Association Nationale des Groupements de Créateurs a, à mon sens, un rôle important à jouer en mettant en œuvre et en animant un processus de labellisation afin que l’on puisse assurer que sur tout le territoire français ce qui s’appelle Groupement de Créateurs ou DUCA propose bien la même offre, avec des programmes et des modes de fonctionnement similaires.


 


Propos recueillis par Mélanie Coutard et Cécile Campy


Publié le 30/03/2011

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site