Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Interview d'André Ringeval, initiateur du DUCA à l'IUT de Saint-Denis

Pourquoi l’IUT de Saint-Denis s’est-il impliqué dans la démarche Groupement de Créateurs ?
Lorsque le PLIE de Pantin, Les Lilas, Le Pré Saint-Gervais nous a proposé en 2008 d’intégrer le dispositif Groupement de Créateurs, c’est assez naturellement que nous avons accepté car cette démarche allait dans le sens de la volonté du Président de l’Université Paris 13, Jean-Loup Salzmann, de réaffirmer le rôle d’ascenseur social de l’Université.
Situé au cœur d’une banlieue qualifiée de « difficile », l’IUT de Saint-Denis ne peut que se préoccuper des nombreux jeunes dont le cursus scolaire et universitaire n’a pas permis de faire les bons choix d’orientation ou de réussir dans la formation qu’ils ont choisie.
Une autre raison tient à l’intérêt que l’Université Paris 13 porte à l’entrepreneuriat, qui s’est traduit dans un premier temps par la construction d’une Licence Professionnelle en Entrepreneuriat dispensée par l’IUT de Saint-Denis, et dans un second temps par la participation de Paris 13 au Pôle Etudiants Entrepreneurs, dispositif de sensibilisation, de formation et d’accompagnement à l’entrepreneuriat dont le DUCA est la première marche.

Quels sont les partenaires de la formation DUCA aujourd’hui ?
Les opérateurs sont en premier lieu le PLIE et la Mission Locale de Pantin, Les Lilas, Le Pré Saint-Gervais, auxquels se sont associées les Boutiques de Gestion de Seine-Saint-Denis.
La formation DUCA n’ayant de sens que si elle est menée avec le soutien des partenaires socio-économiques, l’IUT de Saint-Denis a également mobilisé la Chambre de Commerce de Bobigny, la Chambre des Métiers de Seine-Saint-Denis, l’association Jeunesse et Entreprise et la CGPME d’Ile-de-France.
La Chambre de Commerce de Bobigny est devenue un terrain d’expérience lors de la dernière promotion, en permettant aux acteurs principaux du DUCA, c’est-à-dire les stagiaires, de promouvoir leur formation sur un stand lors de la journée création d’entreprises.
Le partenariat avec la CGPME permet aux stagiaires du DUCA de se porter candidats au Permis de Conduire de l’Entrepreneur Européen (PCEE), dispositif initialement autrichien que la CGPME Ile-de-France met à disposition de certains de ses partenaires.
Les chambres consulaires et l’association Jeunesse et Entreprise participent au jury d’admission, lorsque les candidats viennent présenter leurs idées ou projets de création d’activité. Elles soutiennent également les stagiaires, si besoin est, dans leurs recherches de stage, même si l’objectif reste que les stagiaires trouvent leurs stages par eux-mêmes. Enfin, elles participent aux soutenances finales des projets de création d’activité en fin de formation DUCA et au jury final de délivrance du DUCA. Les Cigales participent également aux soutenances finales pour les projets relevant de l’économie et solidaire. Les partenaires sont ainsi complètement intégrés au dispositif, y compris dans sa partie évaluative.

Quel bilan faites-vous des deux premières promotions ?

La première impression favorable est de voir les pétillements dans les yeux des stagiaires quand ils franchissent les portes de l’IUT, c’est déjà un premier succès. Ensuite, malgré toutes les vicissitudes de leurs parcours, qu’ils obtiennent ou non le diplôme, les stagiaires se transforment et deviennent en capacité de porter leurs projets, jusqu’à l’intention de créer. Le Groupement de Créateurs permet d’inverser la spirale d’échec dans laquelle ils étaient, pour la transformer en spirale de réussite.
Sur le passage à l’acte, on est à 50% de taux de création ou en emploi, le concept d’intraprenariat n’étant pas exclu du dispositif.. Si j’en crois les envies et les intentions des stagiaires de la 2ème promotion dont l’attribution du diplôme est récente (mars 2011), on devrait dépasser ce score.

Est-ce que la mise en place du DUCA a eu un impact sur l’IUT ?
L’intégration du DUCA dans notre offre de formation a permis de rappeler à l’IUT et à ses enseignants, qu’ils soient titulaires, professionnels ou vacataires, que l’Université a un rôle d’ascenseur social à jouer, en délivrant non seulement des savoirs mais aussi des méthodes et des outils.
La formation DUCA ne peut pas s’appuyer sur la relation classique enseignant-enseigné, où l’objectif est de transmettre des savoirs puis de vérifier l’acquisition de ces savoirs. Elle implique que les intervenants accompagnent les stagiaires dans la transformation du savoir en savoir-faire, afin qu’ils appliquent leurs connaissances à leur projet de création d’activité, l’aboutissement de la formation étant l’élaboration de leur Plan d’Affaires.
Le stage en entreprise favorise également cette transformation : au-delà de permettre aux stagiaires de remettre le pied à l’étrier et de les intégrer dans des réseaux sociaux que toute entreprise a à construire, cette période de 7 semaines suppose que les stagiaires mettent leurs compétences au service de leur entreprise d’accueil pour produire des résultats sur des missions précises. C’est ainsi une situation de production dans lequel le stagiaire DUCA est acteur de sa formation.

Quelles sont les perspectives d’avenir du Groupement de Créateurs et du DUCA en Seine-Saint-Denis ?
On s’est rendu compte que certains stagiaires reprenaient goût aux études pendant la formation DUCA mais ne pouvaient pas y accéder, la plupart étant non-bacheliers. Aussi, nous facilitons leur obtention du Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) en le couplant au DUCA. L’IUT de Saint-Denis a obtenu que le CEVU (Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire) de Paris 13 valide que deux modules du DUCA, à savoir la gestion comptable et financière et le management, correspondent aux deux modules optionnels du DAEU. Ainsi, il ne reste aux stagiaires du DUCA qu’à passer les deux modules obligatoires du DAEU (français et langue étrangère), ce qu’ils peuvent faire à distance dans le cadre d’un consortium inter-académique dont fait partie Paris 13, mais aussi les autres universités partenaires des Groupements de Créateurs franciliens (Marne-la-Vallée et l’UPEC).
Une autre perspective concerne l’élargissement départemental du Groupement de Créateurs. L’IUT de Saint-Denis souhaite que le dispositif mis en place avec le PLIE et la Mission Locale de Pantin, Les Lilas, et le Pré Saint-Gervais soit élargi à la Seine-Saint-Denis. Avec l’aide de l’ANGC, des contacts ont été pris avec le Conseil Général, qui porte un fort intérêt au dispositif Groupement de Créateurs. La balle est dorénavant dans le camp des PLIE et des Missions Locales de Seine-Saint-Denis pour concrétiser cet élargissement.
Par ailleurs, je compte profiter de mon installation prochaine dans ma terre de prédilection, qui est le Gers et la région Midi-Pyrénées, pour continuer à promouvoir la démarche Groupement de Créateurs !

Propos recueillis par Cécile Campy


Publié le 11/05/2011

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site