Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Témoignage d'une porteuse de projet sénartaise : Jennifer Maison

Quel a été votre parcours avant d’intégrer le Groupement de Créateurs de Sénart ?
Mon parcours n'est pas classique, j’ai souvent changé de filière car je ne savais pas vraiment quel métier je voulais faire : j’ai d'abord eu mon BEP comptabilité il y a environ 3 ans, puis mon CAP esthétique il y a 2 ans. Je me suis alors découvert une vraie passion pour le métier d'esthéticienne, mais ce n'est pas malheureusement pas compatible avec mon handicap visuel, et je n'ai jamais réussi à me faire embaucher par un institut. Pourtant mon handicap a un avantage : il m'a rendue plus forte plus compétente par rapport à mon sens du toucher, aux massages, etc.

Comment avez-vous connu le dispositif Groupement de Créateurs ?
J'ai vu des affiches rouges "Osez la création" à la Mission Locale, j'en ai parlé à ma conseillère, qui m'a orientée vers le Groupement de Créateurs.

Quel est votre projet ?
Je veux être esthéticienne à domicile, et plus tard, si ça fonctionne bien et si j’en ai les moyens, je voudrais ouvrir mon propre institut. Je voudrais démontrer à ma clientèle que mon handicap ne m'empêche pas de fournir des prestations de qualité. Plus largement, j'aimerais donner envie aux personnes qui sont handicapées comme moi de se lancer car on a des plus grosses barrières encore que les autres.
Dans un premier temps, je vais essayer de trouver un travail, histoire de mettre un peu d’argent de coté pour faire certaines formations comme le tanning, la pierre chaude. Après, je pense lancer mon activité sous le statut d’auto entrepreneur, et, dans quelques années je l'espère, j'ouvrirai mon l’institut.

Que vous a apporté l’accompagnement Groupement de Créateurs ?
Au départ, je pensais pouvoir me débrouiller toute seule, me former "sur le tas". Or quand on fait la formation, on réalise tout ce qu'il est nécessaire de connaître avant de se lancer, en droit, en compta, en marketing, en communication... Et même si on ne crée pas, on apprend  des choses intéressantes d'un point de vue personnel, par exemple le fonctionnement des impôts, des cotisations sociales...
Le Groupement de Créateurs m'a aussi obligée à me remettre en question à plusieurs reprises, par rapport à mon handicap, aux risques de lancer ma propre structure, à ma capacité à suivre des études universitaires... car ça fait bizarre d’être à l’université, je ne me suis jamais imaginée aller à l’université et mes parents non plus !
Je pense qu'il faudrait mieux faire connaître de dispositif car il peut aider tellement de personnes qui veulent créer leur activité.

Propos recueillis par Mélanie Coutard et Cécile Campy


Vous voulez contacter Jennifer Maison, la soutenir dans son projet ? Contactez-la par mail : Jennifer.maison@hotmail.fr.


Publié le 20/09/2011

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site