Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Jessy Devarieux : je ne suis pas en quĂȘte de capital, je suis en quĂȘte de libertĂ©.

Quel a été votre parcours avant de vous adresser au Groupement de Créateurs ?
J’habite à Champigny et j’ai un niveau BTS informatique de gestion option administrateur réseau. Avant le passage par le Groupement de Créateurs, j’avais à l’époque 20 ans, j’ai traversé une époque très difficile, de chômage et je perdais complètement confiance en moi, on me fermait les portes partout, j’avais l’impression d’avoir tout tenté, dans le secteur de l’informatique mais aussi à la RATP, la SNCF, j’ai même pensé à entrer dans l’armée, bien que ce n’est pas du tout ma vocation, J’étais un peu perdu, je ne savais pas quoi faire, je ne trouvais pas de boulot qui m’intéressait et j’avais quelques idées de création mais pas trop précises. J’en ai parlé à mon conseiller de la Mission locale qui m’a envoyé vers le Groupement de Créateurs. Aujourd’hui, j’ai 24 ans et je suis créateur d’activité !

Quel était votre projet à l’époque ?
Une association intergénérationnelle d’échanges de services. L’idée de mon projet a surgi d’une façon assez simple : après avoir connu une période de chômage assez longue sans autre revenu que l’aide de mes parents dans le maximum de leurs possibilités, comme beaucoup de jeunes de mon âge, je n’avais pas le permis de conduire, pas de diplôme après le bac, donc mon profil était assez effrayant pour un employeur.
J’ai eu l’impression que la catégorie des jeunes non diplômés après le Bac, était un peu laissée pour compte. J’ai alors fait le rapport entre les personnes âgées qui sont souvent isolées et les jeunes qui ne trouvent pas d’emploi, d’où l’idée de cette association qui aurait un véritable impact social : éviter l’isolement et générer une convivialité.
Je garde toujours cette idée en tête, mais cela n’est plus ma priorité. Aujourd’hui, je suis très concentré sur l’activité que j’ai créée depuis janvier 2012 : la prestation de services à la personne en informatique. J’ai encore une autre idée, mais à plus long terme –j’espère dans maximum cinq ans-, parce qu’elle exige beaucoup plus de moyens.

Vous êtes donc actuellement à votre compte, racontez-moi votre parcours après votre participation aux diverses étapes du Groupement de Créateurs.
Après l’obtention du DUCA, j’ai été salarié pendant 1 an et demi. J’avais besoin de payer mon loyer et, sachant que j’avais un projet de création, en attendant j’ai travaillé chez Go Sport, postulé pour un travail comme caissier chez Leclerc où je suis resté pendant près de neuf mois, bref j’ai travaillé dans tout type de travail me permettant de faire face à mes frais. Hôte de caisse est un travail très dur car les conditions sont vraiment difficiles : le bruit, les gens pressés et pas forcément aimables, on n’a pas le droit à l’erreur… Mais je savais que ce n’était pas pour toujours !
Lorsque j’allais partir, la Direction qui appréciait mon travail a commencé à me faire de propositions d’évolution que je n’ai pas acceptées, je ne voulais pas être toujours salarié. Les propositions étaient plus intéressantes –vendeur pour une petite boutique multimédia par exemple, responsable de rayon…-, mais je ne voulais pas évoluer dans ce système parce qu’en disposant de plus d’argent, je me sentirais piegé dans un travail qui, à la base, n'est pas celui que je voulais !

Qu’est-ce que le Groupement de Créateurs vous a apporté ?
Le Groupement de Créateurs a fait beaucoup pour moi. La phase d’émergence a été très positive parce que cela m’a permis de mettre mes idées en place, mais c’est surtout le passage par la formation DUCA qui m’a redonné confiance : en sortant, je savais très bien où j’allais et alors, je me suis donné les moyens. Les éléments acquis pendant le DUCA et le fait de pouvoir tester mes capacités en gestion et en comptabilité m’ont donné la confiance nécessaire. Pour moi, la principale plus-value a été la confiance mais aussi les contacts établis pendant la formation.
Je me suis lancé finalement tout seul, comme auto-entrepreneur, je vends mes propres services à la personne dans le domaine que je maîtrise : l’informatique. Aujourd’hui, on s’inscrit directement à l’URSSAF, on fait sa demande d’agrément auprès de la Préfecture et après obtention d’un agrément simple, mes clients disposent d’une déduction fiscale de 50 % du prix de mes prestations. En attendant j’ai trouvé des contrats à travers des sociétés et je leur facture mes prestations pour les formations que je délivre. Mes premières démarches m’ont permis de constater que j’ai appris à me vendre, j’ai parfois été choisi parmi des candidats avec un niveau d'études de Master !

Parlez-moi un peu plus de votre activité actuelle…

Elle est axée sur la prestation de services à la personne à domicile en informatique : cours avec tarif horaire, formations en bureautique et installation et réparation de software (logiciel), je pense ajouter la création de sites Internet.
Mes cibles sont essentiellement les personnes de plus de 35-40 ans, les plus jeunes grandissent avec les ordinateurs et n’ont pas besoin de formation. Mon rayon d’intervention sera l’intégralité de la Région Parisienne.
Je propose des cours d'informatique au tarif horaire de 35 € donc 17,50 € en réel mais aussi des formations de 20 heures, modulables à la carte. Par exemple pour Excel 500 euros après déduction fiscale (c’est plus bas que le prix sur le marché mais c’est destinée aux particuliers dans le cadre des services à la personne), pour Word, la formation ne coûte que 350 euros après déduction fiscale (toujours dans le même cadre).
Au niveau des moyens, l’investissement nécessaire est abordable, j’ai aujourd’hui le permis de conduire et ma voiture, ce qui me permet de me déplacer chez les clients et, du point de vue commercial, je passe par des professionnels (agent commerciaux) car l’investissement en essence pour parcourir toute la région Ile-de-France à la recherche des clients potentiels, est trop lourd.
Sur le matériel informatique, j’ai acheté des licences Microsoft, mais j’envisage également de préparer des formations avec des logiciels libres de droit, un grand nombre d’usagers particuliers s’en servent. Actuellement, j’améliore mon plan et mes moyens de communication.

Pour finir si vous deviez vous définir, quels sont les mots que vous retiendrez ?
Je suis un jeune qui entreprend, qui se donne les moyens d’y arriver, je vais persévérer ! Je ne vais pas lâcher l’affaire ! Je compte sur mon sérieux et ma rigueur, j’ai parlé avec plusieurs chefs d’entreprise et les principaux problèmes qu’ils rencontrent sont les Ressources Humaines. Je sais qu’en tant que salarié ou comme prestataire de services, une personne fiable, ponctuelle et sérieuse, est très appréciée.
Aujourd’hui je suis conscient que, avec mon permis et la confiance que j’ai acquise, je pourrais avoir un travail salarié, mais ce n’est pas cela que je veux ! Je veux être indépendant, même si ce n’est pas toujours facile, je cours toute la journée, ma banquière m’appelle souvent, mais c’est tellement agréable, je m’en sors et surtout, ce n’est pas que pour l’argent. Il est nécessaire, pour ne plus avoir à y penser, mais ce que je cherche sincèrement : c’est d’être libre. Je ne suis pas en quête de capital, je suis en quête de liberté.

Propos recueillis par América Ferragne


Pour contacter Jessy Devarieux :
Activité : E-Conseil
Formation & installation informatique
23 avenue Maxime Gorki - 94500 Champigny sur Marne
Tél.: 06.89.51.57.454
Mail : devarieux.j@gmail.com
Site internet : www.informatique-cours.fr

Pour être accompagné par le Groupement de Créateurs du Val de Marne :
Contacter Stéphane Briancourt, animateur du Groupement de Créateurs
Mission Locale des Bords de Marne
Tél. : 01 48 80 73 06
Mail : s.briancourt@ml-leperreux.reseau-idf.org
Page Facebook : www.facebook.com/groupementcreateurs.valdemarne

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié le 19/07/2012

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site