Les Groupements de Créateurs permettent à toute personne de développer sa propre activité :
association, entreprise, emploi... en savoir plus sur la démarche Groupement de Créateurs
Votre actualité

Nelly Happi Tchuata : devenir chef d’entreprise est un rêve d’enfance.

Quel a été votre parcours avant de vous adresser au Groupement de Créateurs ?
Je suis née au Cameroun en 1985 et arrivée en France depuis mars 2005. Initialement, j’ai effectué ma scolarité en France au Lycée Gutenberg, à Créteil, et n’ayant pas validé mon BAC, j’ai décidé de préparer en 2010 un DAEU pour pouvoir poursuivre mes études.
J’habite à Champigny sur Marne et, avec l’appui de ma conseillère de la Mission locale, j’ai entrepris donc la préparation d’un DAEU à l’Université de Paris 12 à Créteil en 2010, mon objectif étant de préparer un BTS NRC (Négociation Relation Client) en alternance.
Tout au long de ce parcours, je gagnais ma vie en travaillant dans une entreprise de nettoyage. Ainsi, lorsque j’ai appris que la Mission locale pouvait également m’accompagner pour créer mon entreprise, j’ai demandé à ma conseillère de me prendre un rendez-vous avec le Groupement de Créateurs du Val de Marne.

Quel était votre projet à l’époque ?
Etre entrepreneur a toujours été le type de travail qui me passionnait le plus. Le rêve de créer une entreprise m’est venu à l’esprit depuis mon enfance. Aimant tout ce qui touche à l’hygiène, j’ai eu envie de créer une entreprise de nettoyage. Mon objectif était également de pouvoir recruter les jeunes sans emploi et de travailler pour le Département du Val de Marne, la Mairie de Champigny, afin de nettoyer les garderies, les crèches et pouvoir agrandir ma structure à l’avenir.
Or, comme je travaillais dans une entreprise de nettoyage j’ai décidé de me mettre à mon compte. Je savais qu’il y avait une demande, et par ailleurs les clients étaient toujours satisfaits de mon travail, j’avais la technique et l’expérience. Cela m’offrait l’assurance de disposer de tout le nécessaire pour satisfaire mes futurs clients, mais aussi parce travaillant à l’époque pour une entreprise de nettoyage, j’ai pris conscience que tous les efforts que je développais étaient au bénéfice de l’employeur et pas pour moi.
J’ai décidé ainsi de travailler à mon propre compte, gérer toutes mes actions, relever un défi que je me suis fixé moi-même et pouvoir être confrontée aux réalités des chefs d’entreprise.
Je voulais également pouvoir embaucher des jeunes chômeurs pour essayer de leur offrir une occupation et de baisser le taux de chômage qui s’accroît tous les jours. Travailler pour la Mairie de Champigny, participer au développement de ma ville, gagner des contrats et travailler en collaboration avec d’autres entreprises c’est sont aussi des défis que j’aimerais relever.
Pour moi réussir dans ce domaine était très important, et je savais que ce serait une source de satisfaction surtout si, avec le temps, mon entreprise pouvait se développer.
Pour réaliser mon projet j’ai été accompagnée par la conseillère du Groupement de Créateurs mais, comme je préparais en même temps mon DAEU et que je travaillais, je n’étais pas intéressée pour intégrer la phase de formation pour le DUCA. Ainsi, au même temps que mon DAEU, je me suis mis à mon compte.

Vous êtes donc actuellement à votre compte, racontez-moi brièvement votre parcours après votre participation au Groupement de Créateurs.
J’ai donc créé mon entreprise en 2010 avec le statut d’auto-entrepreneur. La clientèle visée est essentiellement celle des particuliers –l’idée était de ne pas entrer en concurrence avec mon ancien employeur avec lequel je travaillais pour les hôtels principalement.
Aujourd’hui, je réponds aux demandes de ma clientèle avec la collaboration de 3 femmes de ménage avec qui j’ai signé des contrats de sous-traitance. En 2011 mon chiffre d’affaires a été de 12 100 euros.
Une fois obtenu mon DAEU, j’ai commencé à chercher, et j’ai obtenu, un contrat en alternance pour préparer mon BTS NRC avec une entreprise dans le secteur de la menuiserie, que je compte finir en 2013.
Ainsi, je suis aujourd’hui salariée et chef d’entreprise à la fois…

Qu’est-ce que le Groupement de Créateurs vous a apporté ?
Le Groupement de Créateurs m’a apporté la confiance en la possibilité de concrétiser mon projet, des informations pour définir ma stratégie par rapport au statut le plus adapté pour démarrer mon activité et la clientèle à viser. J’ai réuni les informations nécessaires pour définir mes prix, j’ai cherché mes clients et ils m’ont accompagné pour faire la démarche de déclaration en ligne.
Le travail avec eux m’a permis surtout de mettre mes idées en place.

Et votre projet à la fin de votre BTS : salariée ou chef d’entreprise ?
Mon projet de fin d’études est de devenir chef d’entreprise, j’aime réaliser et atteindre tous les objectifs que je me fixe.

Pour finir si vous deviez vous définir, quels sont les mots que vous retiendrez ?
Je suis de nature autoritaire et dynamique, j’irai jusqu’au bout parce que pour moi le mot clé est la persévérance.


Août 2012 - Propos recueillis par América Ferragne


Publié le 03/09/2012

Retour

Association Nationale des Groupements de Créateurs
462, rue Benjamin Delessert
77550 MOISSY CRAMAYEL
tél : 01 64 13 82 79
courriel : info@groupement-de-createurs.fr
Mentions légales | Création site